Petit déjeuner partenaires : l’engagement citoyen comme vecteur d’autonomie des jeunes

Le mardi 7 juin, au matin, la Jeune Chambre Economique de Lyon a eu l’occasion de réunir ses partenaires dans le cadre convivial d’un petit déjeuner – débat.

Le thème : « L’engagement citoyen comme vecteur d’autonomie des jeunes »

Réunir les partenaires

L’un des objectifs de ce moment convivial et constructif était de faire se rencontrer nos partenaires, et les réunir autour d’une thématique de réflexion sur un sujet traité par la JCE.

Étaient présents : le délégué CESER de la région Auvergne – Rhône-Alpes, l’imprimerie IMAV, Adecco Training, l’IDRAC Business School, l’association Anciela, Objectif pour l’emploi, la Mission locale de Lyon, Daily’s Com, le Conseil de Développement de la Métropole, Mayamak, Waoup Shaker, Osons Ici et Maintenant et Unis Cité.

Les participants ont été accueillis par Fanny Lafore-Delrue à Mayamak, qui se situe dans le quartier Lyon Part-Dieu (94 boulevard Vivier Merle). Repos, détente, restauration, bien-être, Mayamak propose tout cela en un seul lieu, à travers une pause complète et revigorante pour plus d’efficacité et de créativité au travail.

Accueil à Mayamak
Accueil à Mayamak

Le début de matinée s’est poursuivi avec l’officialisation de deux partenariats et leurs signatures avec d’une part, Maude Chuzel, graphiste et gérante de la société Daily’s Com, et Stéphane Arakélian, gérant de l’imprimerie conseil IMAV.

Signature de la convention avec IMAV
Signature de la convention avec IMAV
Signature de la convention avec Daily's Com
Signature de la convention avec Daily’s Com

Réflexions et échanges

Après ce temps d’accueil, nous avons eu un aperçu des travaux de l’Observatoire Économique et Social de la Jeune Chambre Économique Française (JCEF), par Damien Baptiste, chargé de mission national à la JCEF. La présentation des tendances et des enjeux autour du thème de l’autonomie des jeunes et de leur intégration dans la société, a permis de donner un cadre précédant les réflexions de l’assemblée.

Les travaux de la JCEF
Les travaux de la JCEF

Les échanges ont porté ensuite sur les différentes dimensions de l’engagement et de l’autonomie des jeunes. Il en ressort que dans un contexte de transitions, et de changement de culture, les “jeunesses” ont besoin d’espaces d’expérimentation, de reconnaissance et de développement de leurs savoir-être. Face à cette évolution, les employeurs doivent être en mesure d’adapter leurs méthodes de recrutement et le format d’intégration. Les acteurs de la formation ont également un rôle plus marqué dans l’accompagnement du parcours des jeunes en élargissant leurs perspectives et en dopant leur capital confiance. Il apparaît également que le bénévolat peut permettre d’être une clé d’entrée vers l’autonomie et favoriser ainsi l’intégration professionnelle. Il est cependant primordial de communiquer clairement sur les différents formats du bénévolat pour lever les a priori et démontrer sa diversité.

L'atelier - débat
L’atelier – débat

Un compte-rendu complet est en cours de rédaction.

A poursuivre…

Le dernier temps a été consacré à l’identification de pistes d’actions concrètes, et à la synergie à créer entre les participants. Changer les méthodes de travail, développer de nouveaux formats de rencontre… autant d’idées à concrétiser ensemble ou à mettre en lien avec des démarches déjà lancées, comme “Tous Lyonnais Tous Solidaires” ou la « Fabrik à Déclik ». La dynamique est lancée, à nous de la poursuivre !

Les participants
Les participants
Follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.